4 de fevereiro de 2015

L'enfant térrible des lettres françaises

Houellebecq à l'Hebdo

(N.° 1177 du 7 janvier 2015)

Six morceaux choisis

Au métro Sèvres-Babylone, j’ai vu un graffiti étrange : « Dieu a voulu des inégalités, pas des injustices », disait l’inscription. Je me suis demandé qui était cette personne si bien informée des desseins de Dieu.
Extension du domaine de la lutte (1994)

Je sais bien que l’Islam – de loin la plus bête, la plus fausse et la plus obscurantistes de toutes les religions – semble actuellement gagner du terrain ; mais ce n’est qu’un phénomène superficiel et transitoire : à long terme, l’Islam est condamné, encore plus sûrement que le christianisme.
Les particules élémentaires (1998)

Jusqu'au bout je resterai un enfant de l'Europe, du souci et de la honte ; je n'ai aucun message d'espérance à délivrer. Pour l'Occident je n'éprouve pas de haine, tout au plus un immense mépris. Je sais seulement que, tous autant que nous sommes, nous puons l'égoïsme, le masochisme et la mort. Nous avons créé un système dans lequel il est devenu simplement impossible de vivre ; et, de plus, nous continuons à l'exporter.
Plateforme (2001)

Le jour du suicide de mon fils, je me suis fait des oeufs à la tomate. Un chien vivant vaut mieux qu'un lion mort, estime justement l'Ecclésiaste. Je n'avais jamais aimé cet enfant : il était aussi bête que sa mère, et aussi méchant que son père. Sa disparition était loin d'être une catastrophe ; des êtres humains de ce genre, on peut s'en passer.
La possibilité d'une île (2005)

Qu'est-ce qui définit un homme ? Quelle est la question que l'on pose en premier à un homme lorsque l'on souhaite s'informer de son état ? C'est sa place dans le processus de production qui définit avant tout l'homme occidental.
La carte et le territoire (2010)

L'absence de curiosité des journalistes était vraiment une bénédiction pour les intellectuels, parce que tout [...] était aisément disponible sur Internet aujourd'hui, et il me semblait qu'exhumer certains de ces articles aurait pu lui valoir quelques ennuis ; mais après tout je me trompais peut-être, tant d'intellectuels avaient soutenu Staline, Mao ou Pol Pot sans que cela ne leur soit jamais vraiment reproché ; l'intellectuel en France n'avait pas à être responsable, ce n'était pas dans sa nature.
Soumission (2015)

2 comentários:

  1. Moi, je n'ai malheureusement rien lu de Houellebecq... Quelles incision et lucidité réfléchis dans ses libres! Un auteur que je dois chercher tout de suite car il a lancé la discussion sur le monde soi dit humain...
    Merci, Prof., pour ce résumé!

    ResponderEliminar
  2. Il n'est jamais trop tard pour aller à la recherche du temps perdu ...

    ResponderEliminar